•  
  •  
 

Abstract

Une part dominante de la littérature portant sur l'implémentation des ERP (Enterprise Resource Planing) se fonde sur les théories de l'alignement (« fit ») des processus de l'entreprise aux prérequis de ces progiciels de gestion intégrés. Les spécificités culturelles de l'organisation peuvent être considérées comme les mis-alignements les plus manifestes car référent aux valeurs des acteurs ainsi qu'à celles véhiculées les par Technologies de l'Information (TI) à implémenter. Pour autant, à ce jour, peu de travaux se sont penchés sur la manière de gérer les dissonances culturelles véhiculées par les projets ERP dans cette logique d'alignement de la gestion de l'entreprise à des standards internationaux. Cet article retranscrit la recherche qualitative conduite auprès d'une société thaïlandaise. Les interviews conduits auprès des responsables du projet ERP révèlent, entre autre, comment ces derniers se sont servis de principes inhérents à la culture bouddhiste dans laquelle baignent les employés pour faire accepter le changement induit aux employés.

Share

COinS